how to create a website

Raid de l'Amitié 2016

OUJDA - BOUARFA 

OUJDA - BOUARFA 
Etape 1

Après un court séjour dans un paradis à Saïdia, une première étape de 310km le long de la frontière Algérienne. Une mise en jambe demandant un bon sens de l’orientation avec des paysages aériens à n’en plus finir… Arrivés à Bouarfa, nous avons pu apprécier un spectacle marocain accompagné de thé et de gâteaux.

BOUARFA - FIGUIG

Etape 2
Une bonne nuit de sommeil ! Départ 9h00 pour 170km de pistes sinueuses « dunetées » à souhait ! Le pied au plancher à pu être de la partie pour des premières sensations inoubliables. Grâce à une étape courte, la caravane à pu profiter de la fabuleuse médina de FIGUIG logée dans une palmeraie où se mêle vélos, habitants et sérénité. Un endroit incroyable et unique au Maroc !

FIGUIG - MERZOUGA

Etape 3
Debout 5h pour un départ à 6h une étape longue est difficile aujourd’hui avec 459km de pistes très différentes les unes des autres. Après deux étapes à l’est en route vers l’ouest… mais non encore loin de l’Algérie que nous retrouverons derrière un mur !
Au loin, un nuage énorme, noir, rien de bon... je n'avais jamais vu le ciel aussi sombre!! La piste, qui compte pas mal de traversée d’oued, promet... Les kilomètres filent, le nuage approche et devient de plus en plus menaçant ! Soudain, un mur de pluie s’abat! La piste devient très glissante, les ruisseaux se gonflent à vue d’oeil, c’est impressionnant ! Un oued passé ressemble à un défi gagné… qui y a t’il derrière? Allons nous être emporté par le courant qui s’intensifie!? Et puis, vient l’oued infranchissable, le demi tour est impossible tant la pluie tombe… 4X4 comme 2X2, nous sommes tous bloqués! Il va falloir attendre … 2 heures avant de pouvoir repartir.
La dernière partie de l’étape est annulée par mesure de sécurité. Nous sommes tous déçus… 150km de goudron c’est long!
Maos, enfin! MERZOUGA!! Les dunes sont toujours aussi majestueuses!! La journée sera vite oubliée : )

MERZOUGA - MERZOUGA

Etape 4
Après la folle journée d’hier, il nous fallait du repos. Départ 9h30 le soleil est déjà fort présent dans les dunes. Il va faire chaud, très chaud, ce sont nos bags qui sont remplis d’eau cette fois.. Pour les 4X4, pas question d’oublier la pelle!
Les plus osés surfent sur le haut de l’erg pour trouver la trace la plus directe entre les deux points GPS. Les plus sages doivent trouver la passe entre les dunes sans s’ensabler.. ce ne sera pas le cas de tout le monde!
Très vite les premières pelles sont sorties et au loin des motos posées en haut des dunes refont très vite surface…
Au final, une très bonne éclate pour les arrivants.. mais une pensée toute particulière au nom de tous pour nos pilotes qui quittent la caravane!

Étape de nuit
Pour les plus intrépides, une étape sous les étoiles est organisée ce soir. Ouf! le vent de sable se termine, départ à 20h30. Une percée dans l’erg pour une boucle d’une heure dans la nuit et le sable encore chaud…
Nos phares sont portant allumés mais la nuit et l’immensité absorbent la moindre lumière. Cette sensation est à vivre absolument!
Le bonheur intégral !!!

MERZOUGA - ZAGORA 

Etape 5
Départ 8h ce matin, après un superbe petit déjeuner à l’auberge Kasbah de Merzouga, nous partons pour 291km de pistes.
Nous sinuons sur une piste bien marquée mais tellement de traces la traverse… Sommes-nous sur la bonne piste ?! Enfin nous retrouvons le fond d’oued indiqué sur le road book, ça rassure ! Maintenant il suffit de suivre le cap. Sur la route une halte à Tafraout est bien venue pour nous sustenter et faire le plein d’essence grâce au camion essence posté au CP… merci Louis !
Après cette pause bien méritée, nous attaquons une partie remplie de marches et de cailloux mais les paysages sont sublimes… puis vient enfin une piste roulante et peu à peu nous voyons se profiler à l’horizon la palmeraie de Zagora.

ZAGORA - ZAGORA 

Etape 6
Départ 8h ce matin, nous attaquons une boucle de 320km. Certains d’entre nous font day off le temps de remettre en marche homme et machine, nécessité absolue pour la suite de l’aventure !
Ça commence fort, piste cassante, mais pour 10km seulement. Ouf ! Nous arrivons sur une roulante fort bien venue avant d’entreprendre la sinueuse montée du canyon qui nous mènera sur un haut plateau dominant la vallée. Le paysage est époustouflant !!
Niveau navigation, le conseil au briefing de la veille est de bien suivre le road book , pas évident il y a tellement de pistes, il faut tenir bon… au pire, si la fatigue arrive, il est possible de retrouver le petit goudron à chacun des trois CP. C’est rassurant : )
Vient la descente du plateau qui va nous permettre de revenir dans la vallée avec une piste très roulante, mais un violent vent latéral nous surprend, une horde de 2X2 roule presque couchée sur le flanc. Impressionnant !
Enfin, Zagora, une petite limonade fraiche nous attend à l’hôtel, merci Daniel !

ZAGORA - CHEGAGA

Etape 7
Départ 9h30 pour une étape courte, 250km de piste et en route pour 2 jours de désert ! Ne pas oublier le plein d’essence ! En vue CHEGAGA !
Une première partie riche en KYou nous attend, nous ne savions pas qu’il pouvait y en avoir autant mais c’est un passage obligé pour franchir le jbel… Enfin le plateau assez roulant qui nous amènera à Foum-Zguig pour une petite pause déjeuner chez Rachid . Les kéftas sont super bonnes !
Après avoir repris des forces, en route pour le lac IRIKI, un peu de tôle ondulée très vite passée lorsqu’au bout du chemin une immensité nous attend… Un lac où l’eau n’est que mirage et où le décor se fond avec l’horizon… Très vite un chasse sable se lève, un vent thermique mélangeant sable et tout ce qui l’entoure, heureusement, Chegaga n’est plus très loin maintenant, quelques dunettes à franchir et voilà le contrôle d’arrivée, bravo à l’équipe qui nous attend sous ce vent ! C’est un endroit merveilleux, un campement aux pieds des dunes où nous pouvons apprécier un superbe buffet préparé par Najid et son équipe…
Ce soir, une dédicace toute particulière à R01 pour une arrivée record à 21h30 !

CHEGAGA - CHEGAGA 

Etape 8
Après une nuit sous la voie lactée dans cet étonnant campement au milieu des dunes, départ 8h pour une étape de 120km.
Une première partie sans grande difficulté « pistale » mais très vite un chasse vent se lève… comme une piste facile peut devenir invisible ! Voici le CP2, là le choix s’offre à nous, soit nous rentrons au camp sans affronter les dunes mais en prenant 200 points de pénalité, soit nous partons pour 25km dans l’erg cinglé par le vent… le choix est vite fait, en route pour les dunes. Pendant plus d’une heure nous luttons contre le vent, la visibilité est quasi nulle, des 4X4 ensablés sont aidés par les « SUPER D », les dépanneurs de l’organisation, quelques motos posées sur les dunes sont de la partie également, personne n’en réchappe. Quelle journée ! Encore un défi gagner, non sans quelques coups de pelle : )
De retour au camp, le vent est toujours très fort, nous pouvons aller nous camoufler sous une tente pour un repos bien mérité avant de repartir pour l’étape de nuit !

Etape NUIT CHEGAGA
Malgré le vent qui ne s’est que très peu calmé, la boucle de nuit est maintenue, tout le monde attend avec impatience le départ à 20h30.
Le GO est donné, les premiers partis éclairent déjà les grandes dunes, nous voyons les 4X4 de l’organisation postés aux endroits dangereux, c’est rassurant ! Nos phares n’éclairent que la poussière de sable, il n’est pas aisé de naviguer dans ce flou… mais quelle impression grisante, quel régal, il faut vivre ça au moins une fois !

CHEGAGA - OUARZAZATE 

Etape 9
Deuxième nuit de désert, le vent est omniprésent, départ 8h30 pour cette étape de près de 300 km.
Retour sur le lac IRIKI après avoir suivi une piste sableuse entre les tamaris. Ici, toujours pied au plancher et poignée bloquée, la liberté totale sur plus de 10 kilomètres ! En vue Foum Z’Guig pour une petite halte kefta.
Après cette pause, nous repartons sur une piste qui traverse des champs de pastèques puis au détour d’un virage, un petit village surgit de nulle part, la piste caillouteuse se rétrécit au fur et à mesure que nous avançons alors que les montagnes grandissent et s’élèvent dans le ciel, c’est spectaculaire les montagnes semblent sculptées, d’autres ressemblent à de la dentelles, nous montons à flanc de montagne, 5km/h de moyenne : ( . Les virages sont tels que nous ne voyons pas devant notre capot, nous n’entendons plus que les cœurs battre dans la voiture. Nous atteignons enfin le col, 2300 m d’altitude et là devant nos yeux se dresse un tableau grandiose sur la vallée. Les couleurs ocres faites de rouge et de jaune sautent aux yeux, on a l’impression d’être sur Mars : )
Au loin Ourzazate, région splendide où se mêle à merveilleux décors de cinéma et traditions marocaines. Logés dans l’hôtel où s’est tourné « Asterix et Cléopatre » nous pouvons déguster une pastilla suculante.

OUARZAZATE - MARRAKECH 

Etape 10
La dernière… Départ 9h, 260 km de pistes et de petit goudron, nous quittons définitivement le sud.
Nous arrivons sur une piste ornée de palmiers avec de petits villages perchés sur les collines, plus loin les palmiers font places aux eucalyptus, nous nous approchons de l’Atlas qu’il faut traverser pour rejoindre Marrakech. Les eucalyptus sont bientôt loin, les pins les ont remplacés et au fur et à mesure de notre avancée, les degrés descendent et la végétation se fait plus rare, nous sommes au cœur de l’Atlas…
Au loin Marrakech, nous sommes tous heureux d’avoir bouclé ces plus de 2000 km, mais un pincement au coeur nous rappelle que le Raid se termine.
Arrivés à l’hôtel Sangho, nous sommes accueillis avec un thé à la menthe, demain la remise des prix et le départ du gros de la caravane… petit coup de blues pour nous tous mais un apéro improvisé sur le parking nous laisse encore apprécier l’esprit du Raid.

Merci à tous !!

Share this page

Un grand MERCI à :

Raphael ANNÉE, Julio ANO, Christian ARNIHAC, Josiane, ARNIHAC, Régine ARNIHAC, Jérôme AZAIS, Arnaud BERNARD, Christian BERTHE, Annick BERTHE, Christian BESSON, Xavier BESSON, Eric BLAIN, Alain BOCQUET, Gilbert BONIN, Christophe BONNAIRE, Michel BOTTNER, Sébastien BOUILHAC, Yves BOUILLOD, Rémy BOURDIER, Yvon BOURVEN, Catherine BOURVEN, Antoine BOUVIER, Henri BRANCHE HARRIBAT, Jacques BRAUD, David BRAZ, Marc BUREAU, Nicolas CAITO, Antoine CARAYON, Ricardo CARDOSO, Vincent CARRIERE, Pierre CHERPIN, Laurent COMTE, Louis COUSANCA, Alain CROS, Jacques DARLET, Patrick DELAHAYE, Mathieu DELAY, Jean Christophe DELBAERE, 

Christophe DEPEYRE, Amancio DESOUSA, Guy DREUMONT, Gérard DURAND, Jeanine DYLAG, Aytekin ERKUS, Jean-Pierre FAUSSARD, Cédric FERBACH, Antonio FORTE, Thomas GADEILLA, Fabrice GARCIA, Philippe GAUDINEAU, Louis GAUTHIER, Robert GOULAS, Josianne GOULAS, Roland GROISON, Guy GRUMBACH, Jean-Paul HIGY, David HILARION, Robert JEROME, Pierre-Alexandre JOUIS, Thierry LASSUS, Jérémy LE GALLIC, Aurélie LECOINTRE, Louis LEDOUX, Marie-No LEFEBVRE, Stéphane LEGRENZI, Cécile LEGRENZI, Jean Marc LEGROS, César LEGROS, Florent MARC, Jean-Charles MAYOL, Arthur MENDES, Pierre MERKEN, Alain MEUCCI, Patrick MONIN, Khadra MOUMNI, David NOEL, Monique NOEL, Olivier PASTUREL, 

Fabien PFEIGER, Olivier PICHERY, Michel PINTEAU, Jean Luc PISSON, Marylin PISSON, André PORTA SCARTA, Daniel QUIGNAUX, Steve REDING, Jean-Pierre REDING, Yann REQUIER, Paul REYNARD, Thomas ROESSLINGER, Philippe ROGATI, Orlando ROULLEAU, Vincent ROUMIEUX, Benoit ROUSSET, Philippe SALLAS, Véronique SALOM, Dimitri SAUVINEAU, Anthony SAUVINEAU, Marine SAUVINEAU, Laurent SELLIER, Daniel SIMON, Roger SURIN -MAGY, Dominique TARRIOTTE, Clément TARRIOTTE, Nicolas TERRAL, Patrice TESTARD, Hervé THEURIOT et Gregory ZULIANI,


Kathy, Karine, David et Jean-Michel.